Pourboires à l’étranger : comment s’y retrouver dans les usages et pratiques ?

En voyage, il n’est pas toujours évident de savoir comment gérer les pourboires, notamment en raison des différences culturelles entre les pays. Pour éviter les faux pas et les malentendus, il est important de se renseigner sur les usages et pratiques locaux en matière de pourboire. Dans cet article, nous vous proposons un tour d’horizon des règles à connaître pour s’y retrouver dans les pourboires à l’étranger.

Les principes généraux du pourboire

Le pourboire est une somme d’argent que l’on donne en plus du prix officiel d’un service, en signe de satisfaction ou de gratitude. Il peut être donné au personnel d’un restaurant, à un taxi, à un guide touristique ou encore à un portier d’hôtel. Dans certains pays, le pourboire est presque institutionnalisé et constitue une part importante des revenus des travailleurs concernés.

Dans d’autres pays en revanche, le pourboire est moins courant voire inexistant. Il convient donc de se renseigner sur les pratiques locales avant de partir en voyage, afin de ne pas commettre d’impairs. N’oubliez pas que le pourboire n’est jamais obligatoire et qu’il doit être donné avec sincérité et sans ostentation.

Pourboires en Europe : quelques exemples

En France, le pourboire n’est pas courant, car le service est généralement inclus dans le prix de la prestation. Toutefois, il est d’usage de laisser quelques centimes ou un euro sur la table après un repas au restaurant. Dans les bars, on peut également arrondir l’addition à l’euro supérieur.

A lire aussi  Astuces pour économiser pendant son voyage : comment profiter de son séjour sans se ruiner

En Allemagne, il est d’usage de donner un pourboire de 5 à 10 % du montant total de l’addition dans les restaurants et les taxis. Il est également courant de donner quelques euros au personnel des hôtels pour leur service.

En Italie, le pourboire est moins répandu qu’en France ou en Allemagne, mais il reste apprécié. On donnera généralement quelques pièces au serveur d’un café ou à un portier d’hôtel.

Pourboires aux États-Unis : une pratique incontournable

Aux États-Unis, le pourboire est une institution et fait partie intégrante du salaire des travailleurs concernés. Dans les restaurants, il est ainsi courant de laisser un pourboire compris entre 15 et 20 % du montant total de l’addition. Pour les taxis, on donnera généralement 15 % du tarif total.

Dans les hôtels américains, il convient également de donner un pourboire au personnel (portiers, femmes de chambre, voituriers…). Comptez environ 1 à 2 dollars par bagage porté, et entre 2 et 5 dollars par jour de ménage effectué dans votre chambre.

Pourboires en Asie : une pratique variable selon les pays

En Chine, le pourboire est peu répandu et peut même être mal vu, car il serait perçu comme un signe d’infériorité. Cependant, dans les établissements internationaux ou haut de gamme, il est d’usage de donner quelques yuans au personnel.

Au Japon, le pourboire est également peu courant et n’est pas attendu. Il est préférable de ne pas donner de pourboire, sous peine de heurter la sensibilité des personnes concernées. En revanche, il est d’usage d’offrir un petit cadeau en signe de gratitude.

En Inde, le pourboire est plus courant et s’appelle « baksheesh ». On pourra ainsi donner quelques roupies aux serveurs, chauffeurs ou guides touristiques.

A lire aussi  Choisir entre caravane et camping-car

Les astuces pour bien gérer les pourboires à l’étranger

Pour éviter les faux pas et bien gérer les pourboires lors de vos voyages à l’étranger, voici quelques conseils :

  • Renseignez-vous sur les usages locaux avant votre départ : guides touristiques, blogs de voyageurs ou forums peuvent être de précieuses sources d’information.
  • Ayez toujours sur vous de la monnaie locale en petites coupures ou pièces, afin de pouvoir donner un pourboire adapté à chaque situation.
  • Adaptez le montant de votre pourboire à la qualité du service reçu et au niveau de vie du pays visité.
  • Soyez discret et respectueux lorsque vous donnez un pourboire : inutile d’en faire trop ou de le donner avec condescendance.

En résumé, les usages et pratiques concernant les pourboires varient grandement selon les pays. Il est donc important de se renseigner avant son départ afin d’éviter les impairs et de savoir comment gérer au mieux ces situations lors de vos voyages à l’étranger.