Quelle est l’approche la plus efficace pour trouver le prix des billets d’avion ?

La façon dont les compagnies aériennes fixent le coût des billets fait l’objet de nombreuses discussions. Pourquoi les tarifs changent-ils sans cesse ? Est-il possible de les faire baisser ? Quand dois-je acheter mon billet d’avion ? Quel est le prix le plus bas disponible ? La plupart des personnes qui voyagent se posent ces questions. Leur stratégie de tarification n’est pas claire. Dans les paragraphes suivants, vous apprendrez comment les compagnies aériennes déterminent leurs prix.

Comment les compagnies aériennes déterminent-elles leurs prix ?

Les bénéfices des compagnies aériennes sont en fait modestes, comme beaucoup d’entre vous seront surpris de l’apprendre. Pour commencer, elles doivent lutter contre de puissants monopoles comme les producteurs d’avions, les exploitants d’aéroports, les SMD et les autorités aéronautiques. Tout cela ne fait qu’augmenter encore leurs prix. D’un côté, il y a la déréglementation du transport aérien avec l’avènement des compagnies à bas prix.

Quels sont les facteurs à prendre en compte avant de prendre un billet d’avion ?

Les billets d’avion sont une denrée périssable qui doit être vendue le plus tôt possible le jour du départ. Tous les sièges vides ne peuvent plus être vendus une fois que la porte d’embarquement a été fermée. Le nombre de sièges disponibles à la vente sur chaque vol reste constant. Cela implique que s’il y a beaucoup de sièges vides sur un vol donné.

Cependant, la demande est extrêmement variable. Par conséquent, il est impossible de connaître le nombre exact de sièges vendus pour chaque vol à un moment donné.

RMS: Le système d’optimisation du revenu

Les compagnies aériennes utilisent le système d’optimisation des recettes, ou RMS, pour garantir que chaque siège est vendu au prix le plus bas possible. Ce système se base sur les données de vente précédentes et actuelles. Ce programme étudie des millions de réservations et recherche des modèles. Pour découvrir cet équilibre, trois risques doivent être équilibrés : le risque de ne pas vendre un siège à un prix plus élevé plus tard, le risque de le vendre à un prix plus bas maintenant que plus tard, et le risque de le vendre à un prix inférieur à celui que le passager peut payer. La règle générale est la suivante : plus le nombre de sièges mis en vente sur un vol est élevé, plus le prix est bas. Les compagnies aériennes savent quels sont les billets qui se vendent le mieux à certains prix et elles jouent sur ces prix. Les vols les plus chers ont souvent peu de sièges vides, de sorte que ces billets peuvent être vendus à un prix très élevé.

Toutefois, ce prix doit couvrir les frais de carburant, les frais d’aéroport et les frais généraux. Les compagnies aériennes à bas prix offrent de nombreux tarifs car leurs passagers ne voyagent pas avec des bagages ou d’autres services. Par conséquent, ces compagnies doivent augmenter leur taux de rotation (le nombre de passagers par vol).

Que sont les prix des billets d’avion ?

Les compagnies aériennes essaient toujours de maintenir un taux d’occupation adéquat sur chaque vol en faisant correspondre le le nombre de sièges mis en vente par rapport au nombre de passagers qui voyageront réellement. Pour ce faire, ils proposent différents tarifs. Afin de vendre le plus grand nombre de sièges possible, elles ajoutent des remises et des offres commerciales sur leurs sites web pour une durée limitée. Ces rabais concernent généralement les vols longue distance ou les vols aux heures de pointe.

Quand est-il moins cher d’acheter un billet d’avion ?

Il n’y a pas de réponse universelle à cette question car chaque itinéraire a ses propres particularités. Toutefois, deux principes s’appliquent en général : acheter un vol bon marché n’est pas forcément une bonne affaire et il peut être plus pratique d’un point de vue financier d’attendre juste avant le départ pour acheter son billet. D’où la règle suivante : « plus vous réservez tôt, moins vous payez » n’est valable que si vous réservez très tôt et, le plus souvent, les billets deviennent de moins en moins chers à mesure que le jour du départ approche. Il est plus judicieux d’acheter un billet d’avion au dernier moment, c’est-à-dire un ou deux mois avant votre vol.

De plus..

Comme beaucoup d’autres choses, le secteur aérien a également souffert de changements ces dernières années en raison de la consolidation des compagnies aériennes et des voyages à la demande comme Uber et Airbnb. Bien que le marché ait été déréglementé le 28 avril 1983 par l’administration de Reagan avec l’Airline Deregulation Act de 1978, il est toujours confronté à des défis. L’un d’entre eux est de faire face à la concurrence des transporteurs à bas prix tout en luttant pour maintenir les tarifs pour les voyageurs d’affaires qui paient généralement plus cher, et de rivaliser avec un marché en plein essor qui offre plus qu’un simple voyage en avion.