Votre visa pour la Corée du Sud

Un visa pour la Corée du Sud est une autorisation d’entrer et de résider dans le pays.

La loi sur l’immigration de la République de Corée distingue deux catégories de visas : ceux qui sont inscrits dans le passeport et ceux qui ne le sont pas. Ce visa n’est valable que pour des périodes supérieures à trois mois et peut être prolongé pour des études, des affaires ou des séjours linguistiques de moins de trois mois. Le visa électronique, connu sous le nom de permis K-ETA. Si votre voyage est effectué à des fins de loisirs ou à des fins professionnelles non rémunérées, vous pouvez obtenir cette autorisation en ligne.

Si vous restez dans la zone internationale de l’aéroport, un visa de transit n’est pas nécessaire.

Quels sont les pays pouvant bénéficier d’une exemption de visa pour la Corée du Sud ?

Dans le cas d’une visite touristique (ou d’une visite d’affaires non rémunérée) de moins de 3 mois, les Européens sont exemptés des règles de visa de la Corée du Sud (visa d’entrée gratuit). Cela ne dispense pas les étrangers de se soumettre aux formalités d’entrée. Un passeport valable au moins six mois après la date de départ prévue et contenant au moins deux pages vierges se faisant face est toujours requis. Une ATE coréenne est également nécessaire.

A lire aussi  Quel type d'assurance devez-vous souscrire pour couvrir vos voyages de longue durée en France ?

Le site officiel du gouvernement, www.hikorea.go.kr, indique que les nations suivantes sont exemptées de l’obligation de visa pour une durée inférieure à trois mois : « Les ressortissants français sont autorisés à visiter le pays sans visa. » Les Français sont effectivement les bienvenus en Corée sans visa.

Quelle est la procédure à suivre pour obtenir un visa pour la Corée ?

L’anticipation est la première étape pour produire une demande efficace et obtenir une réponse positive. En effet, selon les statistiques du gouvernement sud-coréen, il faut 15 jours pour qu’une réponse parvienne au consulat à Séoul. Le processus de soumission d’une demande au centre KVAC peut prendre entre une et sept semaines.

Pour être sûr de votre dos et anticiper toutes les possibilités, je vous recommande de prévoir un budget au moins un mois à l’avance. Évitez tout risque de faux départ en faisant votre demande bien avant votre vol !

Autorisation électronique K-ETA pour la Corée

En septembre 2021, le gouvernement coréen a mis en place une autorisation électronique obligatoire (visa e-touriste ou ETA) pour tout séjour de moins de trois mois en Corée du Sud. Cette nouvelle procédure rend l’obtention d’un visa électronique nécessaire tant pour les courts séjours touristiques que pour les visites d’affaires.

Tous les ressortissants de l’UE ou de l’Espace Schengen et les citoyens français précédemment exemptés de visa touristique de court séjour ou de visa non rémunéré, ainsi que toutes les autres personnes dans le monde, sont soumis à cette obligation d’obtenir une autorisation K-ETA Corée du Sud. Le terme « K-ETA Touriste » désigne l’autorisation électronique de voyage en Corée.

A lire aussi  Quels sont les pays qui demandent un visa 

En effet, le pays du matin calme a annoncé un plan visant à renforcer ses contrôles aux frontières. L’objectif des autorités est de suivre le profil de chaque visiteur en fonction du nombre de jours qu’il passe en Corée, tout en autorisant le tourisme.

Validité de l’autorisation K-ETA pour la Corée

Le visa est valable deux ans à compter de la date de délivrance, à condition que le passeport du demandeur reste valide pendant deux ans. La durée maximale du séjour est de 90 jours, soit 3 mois, mais elle peut être prolongée à trois mois si nécessaire.

Combien de temps faut-il pour obtenir un visa électronique ETA pour la Corée du Sud ?

Il faut simplement 1 à 3 jours ouvrables pour qu’un visa soit délivré. Par conséquent, vous devez faire votre demande d’entrée au moins 72 heures avant votre arrivée en Corée. Il est tout de même avantageux de commencer la procédure de demande de visa électronique 15 jours avant le départ afin d’éviter tout retard imprévu. Si plusieurs demandes sont soumises, le délai de traitement peut être prolongé. Nous pouvons vous délivrer un visa touristique officiel K-ETA par Internet.

Quel est le coût d’un visa électronique K-ETA ?

Pour une entrée d’une durée maximale de 90 jours, le tarif approuvé par le gouvernement est de 8 euros par visa électronique. La plupart des pays du monde délivrent des eVisas ou des ESTA en ligne pour un prix compris entre 10 et 50 dollars (environ 7 à 47 euros), ce qui fait de l’ETA coréenne une bonne affaire.

A lire aussi  Comment obtenir un visa pour le Canada ?